Maîtrise en sciences de l'environnement (profil avec mémoire) (3403)

Maître ès sciences | 45 crédits | Version : 2016-1
Présentation

L'environnement est devenu, au cours des dernières années, un enjeu majeur tant aux niveaux socioéconomique que politique au Québec. À juste titre, les thèmes touchant à la protection de l'environnement, la conservation des écosystèmes, le développement durable et la gestion saine des ressources font désormais partie intégrante des préoccupations de la population québécoise. Cet intérêt marqué pour les questions d'ordre environnemental s'est vu accompagné d'une demande grandissante pour des données de nature scientifique.

En effet, fondement de toute réflexion concernant les diverses problématiques contemporaines soulevées par l'environnement, l'acquisition de faits scientifiques fiables, précis et réalistes apparaît dorénavant comme la clé de voûte menant à une compréhension plus globale des écosystèmes, des processus qui s'y déroulent et des impacts de l'humain sur leur fonctionnement. Conscient de cette responsabilité qu'ont les scientifiques de fournir la meilleure information possible, le programme de maîtrise en sciences de l'environnement vise à former des chercheurs capables d'acquérir et de transmettre des connaissances environnementales nouvelles. Bien plus, par son implication soutenue dans un projet d'ordre théorique ou appliqué, chaque étudiant contribuera personnellement au développement d'un savoir environnemental global porteur de retombées intellectuelles ou pratiques.

Soutien à l'apprentissage

Présentation et description des services de soutien à l'apprentissage : www.uqtr.ca/sae

Objectifs

Le programme vise à former des scientifiques aptes à traiter de l'environnement dans le but d'apporter des solutions à des problèmes environnementaux. L'approche préconisée pour l'atteinte de cet objectif consiste en l'apprentissage de connaissances et méthodes propres aux sciences naturelles telles qu'appliquées au domaine de l'environnement.

D'une part, les cours prévus au programme de maîtrise permettront à l'étudiant d'acquérir les bases nécessaires pour jeter un regard critique sur des enjeux théoriques ayant trait aux problématiques environnementales. D'autre part, la réalisation d'un mémoire favorisera le développement d'une expertise particulière liée à son domaine d'intérêt ainsi qu'au développement de son autonomie intellectuelle.

Pour atteindre ces objectifs, les étudiants bénéficieront de l'expertise des professeurs oeuvrant dans le programme de maîtrise en sciences de l'environnement. Mentionnons tout d'abord la Chaire de recherche du Canada en écologie des eaux douces et différents laboratoires dont les recherches sur les systèmes aquatiques couvrent plusieurs niveaux d'organisation, incluant les écosystèmes, les communautés, les populations, les organismes et les molécules. Les chercheurs en écologie aquatique de l'UQTR possèdent des expertises reconnues dans plusieurs domaines de pointe, entre autres, l'écophysiologie et l'évolution moléculaire, les échanges trophiques aquatiques-terrestres, les mécanismes de spéciation, l'écologie comportementale, les statistiques appliquées à l'environnement et l'étude des impacts des perturbations anthropogéniques.

Les chercheurs de la section de géographie de l'UQTR participent également au programme de maîtrise en sciences de l'environnement. Les chercheurs en géographie environnementale possèdent des expertises dans les domaines reliés à la géomatique et à la télédétection, à la climatologie et l'hydrologie, à la géomorphologie fluviale et à l'étude des bassins versants ainsi qu'à la géographie des transports.

Outre ces expertises reconnues en écologie aquatique et en géographie environnementale, l'UQTR, par le biais de son programme de maîtrise en sciences de l'environnement, offre aux étudiants la possibilité de bénéficier des compétences notoires de ses professeurs et chercheurs oeuvrant dans différentes spécialités du savoir environnemental. Leurs domaines d'intérêt respectifs, entre autres, l'écologie végétale, la physiologie végétale et le contrôle biologique des insectes piqueurs, les placent au cœur des enjeux environnementaux contemporains.

Le diplôme de maîtrise en sciences de l'environnement constitue une voie propice à la poursuite d'études de troisième cycle et favorise également l'insertion sur le marché du travail et le perfectionnement de l'étudiant dans le domaine de l'environnement.

Conditions d'admission

Base universitaire

Pour être admis, le candidat doit être titulaire d'un baccalauréat ou d'un diplôme équivalent dans le domaine des sciences pures, des sciences appliquées ou des sciences de la santé (biochimie, biologie, bio-écologie, biologie médicale, biophysique et biologie cellulaires), de la chimie, de la géographie physique, du génie chimique, du génie forestier, du génie industriel, des mathématiques et de l'informatique obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 (4,3).

Le candidat dont la moyenne cumulative se situe entre 2,7 et 3,1 (sur 4,3) peut exceptionnellement être admis après l'étude du dossier de candidature.

Base expérience

L'étudiant ne répondant pas à ces exigences mais possédant les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente peut être admis au programme.

Une propédeutique (entre 10 et 30 crédits) ou des cours d'appoint (au maximum 9 crédits) peuvent être imposés à l'étudiant ne répondant pas en totalité aux exigences définies plus haut.

Par ailleurs, le candidat doit obligatoirement soumettre avec sa demande d'admission une courte description du projet de recherche (1 page) qu'il entend réaliser. Le projet du candidat doit s'inscrire dans l'un ou l'autre des axes de recherche du programme de maîtrise et ceux du directeur de recherche pressenti. De plus, le projet soumis par le candidat doit être en lien avec sa formation antérieure. Une lettre du directeur de recherche pressenti doit accompagner la demande d'admission.

Enfin, le candidat doit officialiser le choix de direction et de sujet de recherche au plus tard au terme de son premier trimestre d'inscription au programme de maîtrise. Pour l'étudiant désirant cheminer à temps partiel, le choix de direction et de sujet de recherche doit être approuvé avant sa cinquième inscription au programme de maîtrise.

Modalités de sélection des candidatures

Il est de la responsabilité de l'étudiant de consulter et de connaître les règlements régissant les études de cycles supérieurs de l'Université du Québec à Trois-Rivières.

Dans tous les cas, un candidat dont la préparation est jugée insuffisante peut se voir imposer une admission conditionnelle à la réussite de cours d'appoint (minimum de six crédits) ou de cours en propédeutique (minimum de neuf crédits).

Un candidat peut aussi être admis conditionnellement : s'il lui reste au plus 6 crédits pour obtenir le grade présenté à l'appui de sa demande d'admission. Cependant, il doit avoir complété son grade d'admission avec succès et en soumettre la preuve au directeur du programme avant sa troisième inscription.

L'acceptation ou le refus d'un candidat est basé sur les critères suivants:

1) le dossier académique du candidat;
2) l'orientation du projet de recherche proposé;
3) la lettre d'appui d'un directeur de recherche;
4) le profil académique du candidat en relation avec le projet de recherche proposé; et
5) l'expérience pertinente.

Pour les candidats dont la moyenne est située entre 2,7 et 3,1, il est fortement recommandé que ces derniers présentent un document à part, pour appuyer leur candidature. Ce document devra démontrer une évolution ascendante de leur dossier académique ainsi que leur expérience pertinente dans le projet proposé. Une confirmation de la participation financière du directeur de recherche sera considérée comme un atout important à l'admission du candidat.

Demande d'admission en ligne

Les personnes intéressées à produire une demande d'admission à ce programme sont invitées à utiliser le système de demande d'admission en ligne. Le formulaire de demande d'admission (format pdf) est également disponible à la page d'accueil du site de l'admission en ligne.

Encadrement et recherche

Pour de l'information sur les ressources professorales et la recherche, veuillez consulter le site du Département des sciences de l'environnement.

Particularités

Les étudiants admis au programme peuvent se référer aux informations relatives à la maîtrise en sciences de l'environnement en consultant le site du département des sciences de l'environnement Formulaires et documentations

Règlements pédagogiques particuliers

Pour s'inscrire au cours ECL6007 Initiation à la rédaction de documents scientifiques, l'étudiant doit avoir complété 9 crédits du programme.

Mémoire ou publication(s) scientifique(s)

Mémoire ou publication scientifique (trente-trois crédits)

Le mémoire que doit rédiger l'étudiant pour compléter sa scolarité consiste en un exposé écrit du travail de recherche poursuivi dans le cadre du programme. Cette activité pédagogique a pour buts d'apprendre à l'étudiant à conduire une recherche dans le domaine des sciences de l'environnement (de sa conception à sa diffusion), de lui permettre d'acquérir une connaissance approfondie de son sujet de recherche et des méthodes qui s'y rattachent et de lui fournir l'occasion de parfaire ses habiletés de rédaction et de communication. Le mémoire est un rapport de recherche complet qui comprend un exposé de la problématique retenue, une revue de la littérature pertinente, un énoncé clair de la question de recherche, une description de la stratégie de recherche adoptée, une présentation des résultats obtenus et des conclusions qui en découlent.

Cette activité fournit au candidat l'occasion de témoigner de son aptitude au travail scientifique, à la synthèse et à l'analyse critique de résultats de recherche. Le mémoire doit traduire l'originalité de l'auteur et apporter une certaine contribution à l'avancement des connaissances dans un domaine circonscrit des sciences de l'environnement.

Le mémoire peut être présenté sous la forme d'articles scientifiques, en conformité avec les normes établies par le comité de programmes de cycles supérieurs.

Règlement des études de cycles supérieurs

Les étudiants inscrits à un programme de deuxième et troisième cycles sont assujettis au Règlement des études de cycles supérieurs de l'UQTR. Nous vous invitons à le consulter pour obtenir toute information concernant les règlements régissant les études de deuxième et troisième cycles à l'UQTR.

Liste des cours
Grille de cheminement :  non-disponible

ATTENTION: La liste des cours présentée ci-dessous reflète les changements apportés à la session d'hiver 2016. Pour les étudiants admis avant cette session, la liste des cours à suivre peut être différente.
À moins d'indication contraire, un cours comporte trois (3) crédits.

Cours obligatoires (9 crédits)

L'étudiant doit réaliser les cinq activités suivantes (neuf crédits):

ECL6005 Séminaire I : présentation du projet de recherche (1 crédit)      
ECL6006 Séminaire II: présentation des résultats du projet de recherche (1 crédit)      
ECL6007 Initiation à la rédaction de documents scientifiques (1 crédit)      
ECL6008 Introduction aux problématiques environnementales      
ECL6015 Introduction aux méthodes environnementales      

Cours optionnels (0 à 3 crédits)

L'étudiant peut réaliser un maximum de trois crédits parmi les activités suivantes:

BBS6001 Modèles statistiques en environnement      
ECL6014 Sujets spéciaux      
ENG6003 Réseaux trophiques et environnement      
GBI6001 Régulation et contrôle des populations      
GEO6001 Processus biophysiques et écologiques des environnements fluviaux      
MRN6003 Gestion intégrée des ressources naturelles      
SPA6003 Travaux dirigés I      

Cours complémentaires (0 à 3 crédits)

Avec l'approbation du responsable de programme, l'activité peut être de 2e ou 3e cycle. Exceptionnellement, l'étudiant pourra choisir une activité de 1er cycle ou une activité offerte à l'extérieur de l'UQTR.


Crédits de recherche (33 crédits)
Pour réussir son programme l'étudiant doit réaliser un travail de recherche comptant pour 33 crédits.
Informations supplémentaires

Christophe Kinnard, directeur(trice), CPCS Sciences de l'environnement. Renseignements: 819 376-5011 poste 3888

Bureau du registraire

819 376-5011 ou 1-800-365-0922

Adresse postale :

Université du Québec à Trois-Rivières
Casier postal 500
Trois-Rivières, Qc
Canada
G9A 5H7

Version : 2016-1

Université du Québec
à Trois-Rivières

3351, boul. des Forges, C.P. 500
Trois-Rivières (Québec) G9A 5H7
Information générale : crmultiservice@uqtr.ca
Téléphone : 819 376-5011
Sans frais : 1 800 365-0922
Télécopieur : 819 376-5210