Retour vers UQTR
Recherche sur la prolifération des cellules souches chez C. elegans

Bienvenue dans le Labo Narbonne

Les cellules souches possèdent un énorme potentiel médical, autant envers la médecine régénératrice qu’en cancérologie. Afin de développer leur plein potentiel, il faut cependant bien comprendre comment ces cellules fonctionnent. Nous nous intéressons particulièrement au mécanisme homéostatique qui lie leur rythme de prolifération à la demande pour leur progéniture différenciée par le tissu qu’elles servent. Pour arriver efficacement à décortiquer ce mécanisme de régulation homéostatique de la prolifération des cellules souches, nous utilisons principalement les cellules souches de la lignée germinale du nématode C. elegans comme système modèle.

Énoncé de confidentialité