Réserve de la biosphère
du Lac-Saint-Pierre


Accueil | Accès restreint | FAQ |Nous joindre

Recherche
Mandat

Cette Commission a, comme son nom l'indique, un double mandat visant à harmoniser et rendre disponibles les connaissances scientifiques sur le Lac Saint-Pierre dans le but d'aider les communautés locales dans leurs processus de prises de décisions face à des problématiques ou à des projets, et ce, en respect avec les principes du développement durable.

Le volet recherche : L'efficacité d'une Réserve de la biosphère implique que les scientifiques, les groupes de conservation et de développement ainsi que les communautés locales travaillent tous ensemble. La gestion durable d'une Réserve de biosphère implique nécessairement que les décideurs s'appuient sur les connaissances scientifiques développées en sciences naturelles et sociales. Un bilan des recherches actuelles mené à l'échelle globale du territoire du lac Saint-Pierre demeure à effectuer. La mise en place d'un système fonctionnel de gestion des données pour l'utilisation rationnelle des résultats de la recherche demeure également une tâche à compléter. La surveillance continue (monitoring) et le développement des indicateurs de durabilité (en termes écologiques, économiques, sociaux et institutionnels) comptent parmi les activités à réaliser principalement pour les aires centrales et les zones tampons de la Réserve de la biosphère.

Les recherches récentes, réalisées en partenariat avec l'Université du Québec à Trois-Rivières, portent essentiellement sur le développement durable du tourisme, le tourisme de nature et l'écotourisme.

Recherche 1

Auteur
Madame Véronique Marchand
Titre
L'expérience écotouristique vécue à la Réserve mondiale de la biosphère du Lac-Saint-Pierre. 
Type de recherche
Mémoire de maîtrise, décembre 2008, 196 pages
Directeur de recherche 
André Barabé, Ph.D., Département d'études en loisir, culture, tourisme de l'UQTR

Sommaire

Cette recherche a pour but d'étudier l'expérience écotouristique vécue à la Réserve de la Biosphère du Lac-Saint-Pierre au cours de l'été 2006. Plus précisément, les objectifs poursuivis sont de déterminer, parmi des facteurs choisis à l'aide de la littérature et des observations sur le terrain, lequel ou lesquels influencent la qualité de l'expérience vécue lors d'excursions nautiques guidées, d'établir si ces activités cadrent dans un contexte écotouristique et de dresser un premier profil sociodémographique des clientèles participant à ces activités. Le cadre théorique de la recherche s'appuie sur plusieurs modèles tirés de la littérature scientifique sur l'écotourisme (Ross & Wall,  1999; Eagles, 2001 ; Garrod, 2003). Celui élaboré par Ross & Wall a été adapté au contexte de la présente recherche puisqu'il met en relation trois pôles importants que sont la biodiversité, les populations locales et l'écotourisme. Les interactions entre ces 3 pôles permettront d'analyser, en partie, les résultats afin d'établir lequel ou lesquels des facteurs influencent la qualité de l'expérience vécue. Au plan méthodologique, l'étude s'est effectuée auprès de cinq organismes offrant des excursions nautiques guidées pour de petits groupes. Au cours de l'été 2006, 18 excursions d'observation ont données lieu à des comptes rendus écrits et photographiques. Par ailleurs, une démarche de recensement a permis d'établir à 1 913 le nombre d'excursionnistes dont 316 ont accepté de participer à l'étude. Finalement, un échantillonnage probabiliste de type systématique a permis de constituer un échantillon de 100 excursionnistes. Les données ont été recueillies à l'aide d'un questionnaire, principal outil de mesure utilisé, distribué par la poste et par Internet. Les résultats obtenus, à l'aide de la statistique descriptive principalement, permettent de dégager un portrait général des excursionnistes et de mieux comprendre le ou les facteurs favorisant une expérience écotouristique de qualité.  Enfin, une analyse thématique du discours interprétatif des guides noté lors des excursions d'observation permet d'enrichir les résultats quantitatifs par des données qualitatives.

Document PDF : L'expérience écotouristique vécue à la Réserve mondiale de la biosphère du Lac-Saint-Pierre

 


Recherche 2

Auteur 
Madame Joanie Otis
Titre 
L'engagement envers le développement durable des producteurs de tourisme de nature dans le contexte du Programme de labellisation de la Réserve mondiale de la biosphère du Lac-Saint-Pierre. 
Type de recherche
Mémoire de maîtrise, octobre 2009, 203 pages
Directeur de recherche 
André Barabé, Ph.D., Département d'études en loisir, culture, tourisme de l'UQTR

Sommaire
Le développement durable du tourisme est une condition essentielle pour assurer la pérennité de notre environnement, l'efficience de notre économie et l'équité intra et intergénérationnelle. Dans l'optique d'encourager et de faciliter l'application des principes du développement durable dans l'industrie touristique, les chartes, les codes de conduite, les programmes de labellisation et autres se sont multipliés depuis les années 1990. Le présent mémoire concerne le développement d'un programme de labellisation en développement durable pour la Coopérative de solidarité de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre. Il étudie plus spécifiquement les types de programmes de labellisation en développement durable, à travers leurs avantages et leurs limites autant dans l'élaboration de ceux-ci que dans l'application. En effet, bien que ces outils de marketing et de contrôle soient efficaces, ils soulèvent certains inconvénients et difficultés d'application, notamment auprès des petites entreprises, dont il faut absolument tenir compte dans l'élaboration du programme de la Coopérative. En somme, cet outil est jugé indispensable aux yeux des administrateurs, mais pour être crédible et efficace, son développement et sa mise en oeuvre doivent tenir compte : des avantages et des limites identifiés en lien avec d'autres expériences; du contexte dans lequel il se trouve, soit une réserve de la biosphère; de la situation actuelle en termes d'engagement envers le développement durable chez les entreprises du territoire; et des besoins perçus des entreprises pour progresser vers une meilleure application des principes de développement durable. Les objectifs de ce mémoire sont donc de : connaître le contexte dans lequel le programme de labellisation est développé, de comprendre le monde de la labellisation touristique, de mesurer le niveau actuel d'engagement des producteurs envers le développement durable et de connaître leurs besoins pour progresser dans leur engagement, afin de développer un programme qui soit reconnu et adopté par le plus d'entreprises possible, puis crédible aux yeux de l'industrie. L'échantillon regroupe 20 des 24 entreprises de la population cible, c'est-à-dire la majorité des producteurs de tourisme axé sur la nature sur le territoire de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre. La collecte de données s'est effectuée à l'aide d'un questionnaire administré en face à face qui est composé de 48 énoncés mesurés à l'aide d'une échelle de mesure et de deux questions ouvertes. Les résultats démontrent que le niveau d'engagement envers le développement durable des producteurs en tourisme axé sur la nature est meilleur dans la dimension sociale et la pire dans la dimension environnementale. La dimension économique soulève certaines limites au niveau de l'engagement, mais moins prononcées qu'au niveau environnemental. Toutefois, bien que le portrait d'ensemble démontre une certaine tendance, tous les producteurs ne sont pas au même niveau d'engagement et ne performent pas de la même façon. C'est pourquoi le programme de labellisation doit s'ajuster aux limites identifiées chez les auteurs,  mais également prendre en compte les difficultés vécues et perçues par les producteurs. En autres, le programme de labellisation de la Coopérative de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre (ci-après appelée Coopérative) devrait miser sur un mécanisme de monitoring, de formation et d'accompagnement très  « personnalisé »; développer des partenariats avec des organismes et des entreprises pouvant faciliter la démarche des producteurs (Recycle-Québec, Équiterre, Chantier de l'économie sociale, les différents paliers de gouvernements, les organismes de financement locaux, etc.); développer un programme inclusif (qui accepte tous les membres intéressés), avec une structure de certification et d'évaluation indépendante (audit), et des niveaux d'engagement pouvant considérer autant les moins performants que les entreprises ou organisations très performantes; etc. Enfin,  la promotion (stratégie marketing) du programme de labellisation pourrait mettre l'accent sur la « destination biosphère » de sorte à avoir un programme qui soit transférable à l'ensemble des réserves de la biosphère, et ce, à travers le monde.

Document pdf : L'engagement envers le développement durable des producteurs de tourisme de nature dans le contexte du Programme de labellisation de la Réserve mondiale de la biosphère du Lac-Saint-Pierre

 

 
SITE WEB 

Concepteur : André Barabé 

NOUS JOINDRE

C.P. 65 Nicolet, Québec, J3T 1A1
Téléphone : (450) 494-0885
Courriel : info@biospherelac-st-pierre.qc.ca

© Coopérative de solidarité de la Réserve de biosphère du Lac-Saint-Pierre