Réserve de la biosphère
du Lac-Saint-Pierre


Accueil | Accès restreint | FAQ |Nous joindre

Milieu humain
Agriculture

L'agriculture domine le paysage autour du lac Saint-Pierre1

Au cours des dernières décennies, l'agriculture s'est transformée, en s'intensifiant et se spécialisant. Dans le littoral du lac Saint-Pierre, où les cultures représentent près de 50 km2, de larges superficies de cultures pérennes comme les foins et les pâturages ont été converties en cultures annuelles.

Chaque région présente une couleur distinctive. L'agriculture pratiquée au Centre-du-Québec repose en grande partie sur la production animale avec 60 % des revenus provenant de la production de bovins laitiers, de porcs et de volailles. La production de canneberges y a également connu un essor marqué dans la dernière décennie. Dans Lanaudière, les principales productions sont les volailles, les céréales et les oléagineux, mais la région s'est aussi spécialisée dans la production de légumes frais. En Mauricie, la production de bovins laitiers et production laitière génèrent 30 % du PIB. En Montérégie, le climat clément et les sols fertiles ont favorisé la vocation agricole de la région. On y trouve le quart de toutes les exploitations agricoles du Québec et presque la moitié des grandes exploitations. La production y est dominée par les grandes cultures commerciales (maïs, grain et soya), le porc et la production laitière.

L'humain au cœur du lac Saint-Pierre

Le Biophare propose une exposition virtuelle sur ce thème. Une première section traite de différentes pratiques agricoles passées et actuelles dans l'archipel du lac Saint-Pierre. Les principaux thèmes abordés sont les suivants : les pâturages communaux, les installations portuaires de Sorel-Tracy avec leurs silos à grains et les types d'entreprises agricoles2.

Une deuxième section aborde différentes pratiques agricoles dans la région du lac Saint-Pierre. Les principaux thèmes mis en valeur sont les suivants : entreprise agricole dédiée à l'apiculture, la relève agricole, Coopérative agricole les Jardins de l'Oie et la Corporation de la Commune de Baie-du-Febvre3.

Favoriser l'implantation de mesures agroenvironnementales1

Le quart des exploitations agricoles de la province sont en Montérégie. La rivière Yamaska, qui draine ce territoire et se jette dans le lac Saint-Pierre, est considérée comme une des rivières les plus polluées du Québec. Des efforts soutenus y ont été mis en place pour favoriser l'implantation de mesures agroenvironnementales, mais il reste encore beaucoup de défis à relever pour assainir ses eaux.


1. Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs (2013). Le lac Saint-Pierre. Un joyau à restaurer. Gouvernement du Québec, p. 11.

2. Biophare, exposition virtuelle « L'humain au coeur du lac Saint-Pierre », l'archipel.

3. Biophare, exposition virtuelle « L'humain au coeur du lac Saint-Pierre », le lac Saint-Pierre.

 
SITE WEB 

Concepteur : André Barabé 

NOUS JOINDRE

C.P. 65 Nicolet, Québec, J3T 1A1
Téléphone : (450) 494-0885
Courriel : info@biospherelac-st-pierre.qc.ca

© Coopérative de solidarité de la Réserve de biosphère du Lac-Saint-Pierre