Retour vers UQTR
SCULPTEUR
JARDIN BURRILL

Avec l’acquisition récente d’une nouvelle propriété qui comporte un immense terrain semi-boisé, j’ai enfin commencé à réaliser avec ma compagne un jardin de sculpture en y intégrant des œuvres existantes et d’autres créées pour ce lieu. Il s’agit d’un projet à long terme qui comprend aussi la plantation de végétaux qui s’intègrent à l’ensemble. Ces interventions dans la nature impliquent une réflexion sur les matériaux utilisés ; doivent-ils être pérennes ou éphémères, naturels ou transformés ? Puis-je laisser une trace permanente dans l’environnement ? Est-ce que la poésie d’une œuvre compense son poids en unités de carbone libérées pour sa fabrication, son transport et son installation ? Est-ce qu’il y a trop d’œuvres d’art dans le monde, contribuer à en augmenter le nombre est-il un plus pour la société ? Les réponses à ces questions se trouvent dans les œuvres…

ENTREZ