Pôle d’expertise multidisciplinaire en gestion durable du littoral du lac Saint-Pierre

Zone inondable du lac Saint-Pierre

Le lac Saint-Pierre s’étend sur près de 30 km de long et 13 km de large. Il constitue le dernier bassin d'eau douce du fleuve Saint-Laurent en amont de l’estuaire fluvial. Il se distingue par sa topographie peu accidentée, ce qui a pour effet d’engendrer la plus importante plaine inondable en eau douce du Québec. Autour du lac Saint-Pierre, la zone inondée – en moyenne tous les deux ans – est appelée littoral. Cette zone, composée de milieux humides, de marécages et de terres cultivées, remplit d’importantes fonctions écologiques pour l’écosystème du lac Saint-Pierre.

Biodiversité du lac Saint-Pierre

La zone littorale du lac Saint-Pierre est un haut lieu de biodiversité. Les inondations répétées ont créé une grande diversité de milieux humides caractérisés par une succession d'assemblages floristiques fournissant des habitats essentiels à la faune du lac. Lorsque survient l’inondation notamment, ce territoire abrite une faune variée (sauvagine, poissons, invertébrés aquatiques, etc.) qui l’utilise pour la reproduction, la nidification et l'alimentation.

À eux seuls, les milieux humides du lac Saint-Pierre comptent pour près de 63 % de l'ensemble des superficies humides du fleuve Saint-Laurent. Sa faune comprend 40 espèces de mammifères, 288 espèces d'oiseaux et 79 espèces de poissons, lesquelles représentent 70 % des espèces d'eau douce du Québec.

L'activité agricole dans la zone littorale

Les terres fertiles de la zone littorale sont cultivées depuis le 17e siècle. Elles ont d'abord été utilisées pour la culture du blé, pour produire la farine. En raison de la concurrence venue de l'ouest canadien avec l'arrivée du chemin de fer, les cultures se changèrent en pâturage au milieu du 19e siècle. On alimentait ainsi l'industrie laitière naissante. Au cours des dernières décennies, ces terres ont été reconverties graduellement en productions céréalières annuelles de maïs et de soya. Aujourd'hui, ces cultures dominent largement le paysage agricole dans la zone littorale.

Création du pôle

Pour développer une agriculture durable et protéger le riche écosystème du lac Saint-Pierre, le gouvernement du Québec annonçait en juillet 2018 la création du Pôle d’expertise multidisciplinaire en gestion durable du littoral du lac Saint-Pierre.

le pôle : son mandat et ses objectifs historique des actions du pôle


Découvrez les travaux de recherche du pôle

Une programmation de recherche en trois axes pour répondre aux enjeux agricoles, écologiques et socioéconomiques du lac Saint-Pierre a été adoptée. L’élaboration du programme de recherche est le fruit des efforts de concertation des scientifiques, des intervenants de la fonction publique, des organismes œuvrant dans la gestion du littoral et des producteurs agricoles.

Comprendre la programmation de recherche du Pôle

uqtr

AXE
AGRICULTURE
uqtr
AXE
ENVIRONNEMENT et FAUNE
uqtr
AXE
SOCIO-ÉCONOMIE



h-UQTRX400
ULavalX300
Université_McGillX400