Retour vers UQTR
et myoaponévrotique par technique de crochetage
Accueil
 

Une formation pour les thérapeutes manuels

Enfin offerte au Québec, à l'Université du Québec à Trois-Rivières

La fibrolyse myofasciale est une technique manuelle instrumentale utilisée dans le cadre des troubles fonctionnels du système neuro-musculo-squelettique. L’utilisation des crochets permet de focaliser son approche dans le cadre d’adhérences qui pourraient apparaître après, par exemple, une immobilisation prolongée. Les crochets permettent de mobiliser les structures profondes en prenant appui sur la peau.

Cette méthode a été développée par le physiothérapeute Suédois Kurt Ekman dans les années 1970. Elle est déjà enseignée dans de nombreux pays européens et sud-américains. L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) sera la première université canadienne, et plus globalement la première université nord-américaine, à proposer cette formation dans son offre de formation continue.

Le concept général réside dans la connaissance approfondie de l’anatomie, des actions mécaniques ainsi que des altérations architecturales du tissu conjonctif lors de différentes situations pathologiques. L’immobilisation ou la perte des amplitudes articulaires va favoriser l’apparition de « cross-link » rigidifiant les éléments tissulaires entre eux. Cette formation a pour buts de parfaire les connaissances en anatomie topographique et de former le thérapeute à utiliser les crochets sur l’ensemble des régions du corps humain.

Elle s’adresse à tous les thérapeutes manuels (physiothérapeutes, thérapeutes en réadaptation physique, thérapeutes du sport, thérapeutes manuels, chiropraticiens, etc.) qui ont obtenu un droit de pratique au Québec.