Dans les médias



Même les athlètes olympiques peuvent souffrir de troubles alimentaires

Saviez-vous que les athlètes olympiques peuvent eux aussi souffrir d’attitudes et de comportements alimentaires dysfonctionnels (ACAD) et que certains se soumettent à un surentraînement et à des programmes alimentaires contraignants?

À l’aube des Jeux olympiques d’hiver de Beijing, le groupe de recherche Loricorps de l’UQTR rappelle que «personne n’est à l’abri, à un moment de sa vie, d’entendre ces voix intérieures qui portent un jugement méprisant, notamment sur son apparence physique»... même pas les athlètes.

«L’idée que se font les gens concernant les troubles des conduites alimentaires est souvent stéréotypée», rappelle la professeure Johana Monthuy-Blanc, responsable du groupe de recherche Loricorps.

«On s’imagine trop souvent que ces troubles concernent presque exclusivement des mannequins femmes amaigries exposées dans les magazines ou des personnes en surpoids qui fréquentent les restaurants de fast food. Pourtant, ces troubles sont la résultante de la vulnérabilité de santé mentale et de santé physique », souligne la chercheuse.

Paul
Source Date: 07/02/2022

Prix CRSH

Troubles du comportement alimentaire : une réalité aussi masculine

Contrairement à la croyance populaire, les troubles du comportement alimentaire touchent à la fois les femmes et les hommes. Puisque de tels diagnostics sont méconnus auprès de la gent masculine, la plupart d’entre eux passent sous le radar. Pourtant, la problématique est bien réelle.

D’après les dernières études, environ 10 % des hommes souffrent d’anorexie mentale, tandis que 20 % sont boulimiques. Les troubles du comportement alimentaire qui sont le plus fréquents chez l’homme sont l’hyperphagie boulimique et la bigorexie.

L’un se manifeste par des crises de suralimentation; l’autre se mesure par le surentraînement.

«Les troubles du comportement alimentaires sont très féminisés dans notre société. On les associe beaucoup aux femmes. Par conséquent, on va sous-dépister les troubles alimentaires chez les hommes», affirme Marilou Ouellet, docteure en psychologie et chercheuse sur les troubles du comportement alimentaire au groupe de recherche Loricorps associé au Centre de recherche de l’Institut de santé mentale de Montréal.

Source  Date: 05/02/2022



Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires: des voix intérieures à faire taire

Le groupe de recherche Loricorps de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) profite de la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires pour rappeler la nécessité de comprendre, évaluer et intervenir en éducation à la santé et en santé.

« Tu as du poids à perdre! Tu me fais honte! Tu ne vaux rien! », voilà autant d’exemples de remarques négatives et envahissantes que s’infligent elles-mêmes les

personnes aux prises avec des attitudes et comportements alimentaires dysfonctionnels (ACAD), pouvant aller jusqu’aux troubles des conduites alimentaires.

Du 1er au 7 février, la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires a défini comme slogan « Personne ne devrait se parler ainsi. Si vous souffrez de troubles alimentaires, nous sommes là pour vous ». Ce slogan permet d’illustrer les « voix intérieures » de la maladie qui peuvent précipiter la personne dans le développement d’ACAD, voire favoriser le maintien des symptômes.

Paul
Source Date: 01/02/2022

Prix CRSH

L’ennui, l’isolement et la prise de poids influencent les hospitalisations

Il n’y a pas que le virus de la COVID-19 qui génère un surplus d’hospitalisations au Québec. Selon une étude menée par le groupe de scientifiques du Loricorps de l’UQTR, l’ennui, l’isolement et la prise de poids générés par les confinements ont également contribué à hausse des visites à l’hôpital.

Selon la professeure Johana Monthuy-Blanc, professeure au département des sciences de l’éducation et responsable du Loricorps, «un individu décède toutes les 52 minutes de complications relatives au TCA (trouble des conduites alimentaires) et à l’obésité.»

Selon elle, «depuis le début de la pandémie, notre système de santé connaît une augmentation des cas d’hospitalisation, ainsi qu’une sévérité et une vaste diversité des cas pour ce genre de troubles. C’est pratiquement du jamais vu», dit-elle.

Source  Date: 19/01/2022



Et si l’on mangeait intuitivement en 2022?

Et si une nutritionniste vous disait qu’il n’y a pas de problème à manger des biscuits, des croustilles, du chocolat et du gâteau? Ça vous surprendrait?

Et pourtant, c’est ce que conseille l’alimentation intuitive, une approche globale décrite dans les années 1990 par deux nutritionnistes et qui a gagné le Québec il y a une dizaine d’années.

Elle fait maintenant partie des enseignements dispensés aux patients qui consultent le Loricorps de l’UQTR, un groupe de recherche scientifique transdisciplinaire qui propose notamment de l’intervention en milieu pratique aux personnes désireuses de comprendre et de surmonter leurs troubles alimentaires.

Sa réputation est telle qu’on «a une liste d’attente», signale Émie Therrien, nutritionniste-diététiste, chargée de cours à l’UQTR et membre du Loricorps.

Source Date: 17/01/2022

Paul

Prix CRSH

Comment se porte votre image corporelle?

Le Québec vient d’être replongé dans le télétravail à cause de la multiplication des cas de COVID-19 et de l’arrivée du variant Omicron qui se propage dans le monde comme une traînée de poudre en ce moment. On connaît déjà les conséquences du confinement et du télétravail sur la santé mentale, mais qu’en est-il des impacts en termes de troubles alimentaires?

Les chercheurs constatent que le fait de se voir régulièrement dans un écran d’ordinateur, ce que les scientifiques appellent la surexposition autoscopique, peut augmenter les comportements alimentaires à risque chez certaines personnes.

Source  Date: 24/12/2021



Troubles du comportement alimentaire: la sommelière Jessica Harnois se joint au Loricorps

Ceux et celles qui ne connaissent pas encore Jessica Harnois connaissent fort probablement ses vins. Pendant la pandémie, la célèbre sommelière a en effet vendu au Québec rien de moins que 4 millions de bouteilles de vin de marque Bù, dont elle est la fondatrice en partenariat avec Arterra Canada.

La présidente des Productions Jessica Harnois vient d’entreprendre une maîtrise en sciences biomédicales à l’UQTR dans l’objectif de compléter un doctorat sur les meilleures façons de déguster les vins et de maintenir de saines habitudes de consommation. Elle se joint parallèlement, à titre d’experte dans son domaine, à l’équipe du Loricorps de l’Université du Québec à Trois-Rivières. 

Source Date: 12/06/2021

Paul


Prix CRSH

Une offre de soins virtuelle développée à l’UQTR

Le groupe de recherche Loricorps de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a reçu un financement de 90 000 $ pour soutenir son approche transdisciplinaire en eSanté. Cette somme permettra au groupe, sous la responsabilité de la professeure Johana Monthuy-Blanc, de propulser son programme préventif virtuel ainsi que son programme clinique virtuel. 

La somme remise provient de la firme pharmaceutique Takeda Canada, via la Fondation de l’UQTR, via la Fondation de l'UQTR. Rappelons que le mandat du groupe de recherche Loricorps est de développer le dépistage, la prévention et le traitement des troubles du comportement alimentaire en intégrant l’expertise diversifiée de ses chercheurs provenant de plusieurs secteurs, dont les sciences de l’éducation, les sciences infirmières, la psychologie et les sciences de l’activité physique.

Source  Date: 20/12/2021



Le Loricorps s'associe à un important institut de recherche culinaire français

Le groupe de recherche Loricorps de l’Université du Québec à Trois-Rivières vient de faire un autre pas important dans son développement en signant une entente de partenariat de cinq ans avec le Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse, une importante académie française de formation et de recherche en arts culinaires dont la réputation est connue à travers le monde.

« Chose certaine, s’associer à une institution reconnue mondialement comme le Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse nous permettra de faire de nouvelles découvertes et de proposer de nouvelles façons d’éduquer la population à propos de la problématique des troubles alimentaires » souligne la professeure Johana Monthuy-Blanc, directrice du Loricorps de l'UQTR.

« La synthèse entre recherche, formation et intervention, réussie par le Loricorps, est une source d’inspiration pour le Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse. » affirme M. Jérémie Lafraire

Paul


Prix CRSH

Le Loricorps remporte un prestigieux Prix d'excellence.

 Dans le cadre de son gala annuel visant à souligner la qualité des organisations et entreprises canadiennes en matière de communication, la Société canadienne des relations publiques (SCRP) a attribué le prestigieux « Prix d'excellence » au Loricorps de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) pour sa campagne de communication intitulée « Optimisation de la notoriété du Loricorps de l'UQTR et sensibilisation aux troubles alimentaires », déployée entre janvier 2016 et mars 2018.

 La hausse exceptionnelle de 388% de la présence médiatique du Loricorps durant la campagne de communication témoigne des actions stratégiques réalisées pour faire connaître l’expertise transdisciplinaire de ses membres.

Source Date: 29/05/2018



La prévention des troubles du comportement alimentaire en 3P : passé, présent et perspectives.

 L’UQTR via le Groupe de recherche transdisciplinaire des troubles du comportement alimentaire – GR2TCA-Loricorps – en partenariat avec l’université de Sherbrooke, organisera le 14 septembre 2018 de 13h30 à 17h30 à la bibliothèque du campus UQTR de Drummondville une demi-journée intitulée La prévention des troubles du comportement alimentaire en 3P : passé, présent et perspectives. 

  L’objectif de cet événement est de remercier, informer et sensibiliser les donateurs, les intervenants et les gestionnaires à la prévention des troubles du comportement alimentaire.  Au cours de cette demi-journée, un bref état des lieux des pratiques de prévention, les projets mis en place grâce aux généreuses donations ainsi que les perspectives d’action seront présentés.

               

Journée 3P

Journée des 3P, hautement riche en partage de connaissances et interactions entre chaque participant. Evènement à l’image du Groupe de recherche le Loricorps, tout en transdisciplinarité.
« Si la multidisciplinarité s’apprend et l’interdisciplinarité se vit, la transdisciplinarité, elle, se bâtit »

St-Pierre, Liette, 2018     



KHEMEÏA à la galerie r3 de l'UQTR: un mariage heureux et fructueux.

 Le vernissage de l'exposition KHEMEÏA à la galerie r3 de l'UQTR a réuni, de gauche à droite: Lorraine Beaulieu, coordonnatrice à la galerie, Johana Monthuy-Blanc, professeure et directrice du laboratoire Loricorps, Guylaine Champoux, artiste et enseignante au département de philosophie et des sciences de l'UQTR,

Andrée-Anne Cartier, commissaire de l'exposition et Marc Germain, professeur et directeur du groupe de recherche en signalisation cellulaire.


Étude: l'anorexie, une dépendance plus qu'une peur de grossir.

L'anorexie mentale, qui touche surtout les jeunes filles, ne s'expliquerait pas par la peur de grossir, mais par le plaisir de maigrir,

et relèverait ainsi du registre des dépendances, suggère une étude publiée mardi.

Image corporelle : une blogueuse de Trois-Rivières parle de sa reprise de poids et fait des vagues sur le web.

Vanessa Lamy, une blogueuse de 28 ans de Trois-Rivières, a fait des vagues sur Facebook la semaine dernière lorsqu'elle a publié son histoire et des images de sa reprise de poids.

Celle qui avait jusque-là travaillé fort pour avoir un « corps parfait » a voulu partager son parcours pour apprendre à s'aimer au-delà de son image.