La page que vous tentez d'atteindre n'existe plus
SVP veuillez corriger vos signets

Ce site sera définitivement
supprimé le : 13 septembre 2018

Consulter le nouveau site : http://www.uqtr.ca/enseigner

Jeu de rôle, simulation et enseignement

Le jeu de rôle et la simulation sont traités ensemble étant donné l'étroit lien de parenté qui les unit. En effet, ce sont deux formules qui proposent à l'étudiant de vivre des situations complexes qui lui permettront de mieux comprendre la réalité, en s'y référant dans le cas du jeu de rôle et en la modélisant dans le cas de la simulation. Ce sont deux formules qui se caractérisent par la relation qu'elles entretiennent avec le réel.

Le jeu de rôle

Le jeu de rôle est défini comme étant l' « Interprétation du rôle d'un personnage en situation hypothétique en vue de mieux comprendre les motivations qui justifient les comportements » (Chamberland, Lavoie et Marquis, 1995). C'est une formule qui cadre bien dans les programmes de formation professionnelle qui comportent une bonne part de relations interpersonnelles.

Le jeu de rôle se caractérise par :

  • Une grande liberté d'action laissée aux joueurs;
  • Le caractère subjectif du jeu;
  • Une limite de temps de jeu précisée à l'avance par le profeseur;
  • Le rôle d'observateur des autres étudiants pendant le jeu.

Le jeu de rôle permet de : 

  • Mieux comprendre le point de vue, la réalité ou les motivations des personnes dont l'étudiant joue le rôle;
  • Prendre conscience de problèmes sociaux et psychologiques;
  • Prévoir les conséquences d'une situation sur les personnes qui la subiront, par exemple une mise à pied ou une restructuration de l'entreprise.

La simulation

La simulation est définie comme étant la « Reproduction d'une situation constituant un modèle simplifié mais juste d'une réalité » (Chamberland, Lavoie et Marquis, 1995). C'est une formule qui veut favoriser chez l'étudiant une compréhension objective de la réalité. Elle se caractérise par le recours à un modèle qui propose une interprétation juste et fiable de la réalité.

La simulation se caractérise par :

  • Le recours à des modèles dynamiques, c'est-à-dire des modèles qui « incluent des variables de modification, de mouvement, de développpement, d'évaluation dans le temps » (Chamberland et Provost, 1996). Dans cette catégorie de modèles, généralement la plus utilisée, on distingue                   
            1. la simulation/personne (n'implique que des personnes);
            2. la simulation/machine (ordinateur= élément principal); 
            3. la simulation personne/machine (ordinateur au service
                des personnes).

La simulation permet à l'étudiant :

  • De se familiariser avec des situations complexes telles qu'il en rencontrera dans l'exercice de sa profession;
  • De développer des savoirs-faire sans conséquence dans la réalité, par exemple en apprenant à piloter un avion;
  • D'apprendre à prévoir les implications et les conséquences de ses décisions.

Pour distinguer ces deux formules

Le tableau suivant propose quelques indications permettant de mettre en parallèle le jeu de rôle et la simulation :

Jeu de rôleSimulation
Propose à l'étudiant d'interpréter la réalité; elle est donc subjective Propose à l'étudiant de reproduire la réalité; elle est donc objective
Permet d'étudier les comportements Permet d'étudier un modèle
N'essaie pas de reproduire la réalité avec justesse Propose une reproduction simplifiée mais fiable de la réalité
Laisse beaucoup de latitude aux joueurs Impose souvent des situations normalisées et définies
Le joueur est censé développer sa spontanéité et son empathie Le joueur est censé développer ses stratégies et son savoir-faire

Version imprimable