L’art du divertissement du 18e siècle à nos jours
Colloque interdisciplinaire, Trois-Rivières, 24-25 novembre 2016

 L’art du divertissement au Canada du 18e siècle à nos jours :

pratique, performance, formation

 24-25 novembre 2016, Musée Québécois de culture populaire, Trois-Rivières

Jeudi 24 novembre

8h45 

Accueil des participants

9h00

Mot de bienvenue

9h15-10h45

Temps et pratiques distinctives des divertissements aux 18e et 19e siècles

Gabriel Senneville (Université du Québec à Trois-Rivières), « La colonisation de la nuit en milieu urbain. Histoire de la nuit montréalaise au 19e siècle »

Mathieu Perron (Université du Québec à Trois-Rivières), «“Where Gentlemen and Ladies may depend upon good Entertainment”: débits de boisson, espace public et divertissement à la fin du 18e siècle au Québec»

Mikaël Dumont (Université de Montréal), «Les messes à l'église paroissiale dans la vallée du Saint-Laurent : un moment propice aux rassemblements et aux débordements festifs (1760-1860)»

10h45-11h00 

Pause

 

11h00-12h15 

Aux sources de la danse pratiquée hier et aujourd’hui (18e-20e siècles)

 

Anne-Marie Gardette (Danse Cadence), «Le Livre de contredanses avec les figures dit manuscrit de Trois-Rivières. Démarche de reconstitution»

Peggy Roquigny (Université du Québec à Trois-Rivières et Université du Québec à Montréal), «La danse récréative à travers la littérature  canadienne-française au 19e siècle : contextes, pratiques, performances»

Pierre Chartrand (Mnémo), «La danse traditionnelle : entre collecte ethnographique, manuscrit ancien et tradition orale»

12h10-13h45

Dîner sur place

13h45-15h15

Pratiques, publics, spectacles (19e-20e siècles)

Danielle Léger (Bibliothèque et Archives nationales du Québec), «L’expérience du spectateur perçue à travers le prisme du patrimoine imprimé québécois : images, rhétorique, contextes»

Ivan Carel (Université du Québec à Trois-Rivières), «Entre le club privé, le spectacle sportif et la pratique individuelle : les premiers tours de roue d'une industrie naissante»

Laurent Turcot (Université  du Québec à Trois-Rivières), «Sport et culture de masse à Montréal à la fin du 19e siècle»

15h15-15h30 

Pause

15h30-17h00

Être femme et artiste professionnelle au tournant du 20e siècle

Louise Drapeau (Conseil des Montagnais de Natashquan),«Le passage entre la pratique et la performance. Le cas  Emma Lajeunesse dit Albani»

Marie Beaulieu (Université du Québec à Montréal, CRILCQ), «Quatre grandes danseuses de la belle époque à Montréal (1908-1922)» 

Vanessa Blais-Tremblay (Université McGill), «Gorgeous Girlies in Glittering Gyrations: Exotic Dance and Interwar Jazz»

19h 

Banquet

 

 

Vendredi 25 novembre

8h45 

Accueil des participants

9h-10h30

Réseaux artistiques et rapports aux publics et aux divertis pendant l’entre-deux-guerres

Lucie Robert et Joséane Beaulieu-April (Université du Québec à Montréal, CRILCQ), «Montréal 1930 : Dîner, discuter et se divertir au cœur du Quartier latin»

Adrien Rannaud (Université de Sherbrooke), «Quand la radio investit la presse : discours culturel et écriture médiatique dans quelques chroniques de Jean Despréz»

Sandria P. Bouliane (Université du Québec à Montréal, CRILCQ), «Trajectoires orchestrales et offre de divertissement radiophonique à Montréal de 1922 à 1939»

10h30-10h45 

Pause

10h45-12h15 :

Pratiques modernes de loisirs traditionnels

Pierre Lavoie (Université de Montréal), «D'une modernité à l'autre. Survol critique de l'historiographie de la culture, des arts et du divertissement au Québec»

Martine Roberge (Université Laval, CRILCQ), «Les festivités de la Mi-Carême : un divertissement populaire réinventé»

Catherine Arseneault (Université Laval, CRILCQ), «Prétextes événementiels et sociabilités festives : une ethnographie des soirées thématiques à Québec»

12h15-13h45 

Dîner

13h30-15h15

De la performance amateure au professionnalisme et vice versa

Gabrielle Larocque (Regroupement québécois de la danse), «La Toile-mémoire de la danse au Québec : montrer des liens entre formation, pratique et contexte socio-économique»

Lise Gagnon (Fondation Jean-Pierre Perreault), «Danser Joe, atelier hors-normes»

France Joyal (Université du Québec à Trois-Rivières), «L'effet tango. Danse en tandem pour mieux vivre»

15h15-15h30 

Pause

15h30-17h00

Table ronde. Perspectives pour une histoire interdisciplinaire, intégratrice et dynamique des divertissements

17h 

Vin d’honneur

Dernière mise à jour | 2017-11-06