Près du monde !

Sylvain Benoit UQTRLes enjeux et défis auxquels sont confrontées nos sociétés, notamment en matière d'environnement, d'énergie, d'économie ou de culture sont maintenant pour la plupart transfrontaliers et exigent des collaborations internationales.

L'accélération des échanges de toutes sortes par l'évolution des technologies de l'information et des communications (TIC), l'abolition des distances entre les individus et la fluidité des multiples mouvements du savoir nous rapprochent du «village global» prophétisé par McLuhan. Paradoxalement, cette soudaine proximité peut autant nous permettre une plus grande compréhension de l'autre que mettre en évidence nos différences.

Comme le soutien Dominique Wolton, « Le monde est devenu un village global sur le plan technique, il ne l'est pas sur le plan social, culturel et politique. » L'internationalisation des activités des universités en réponse au phénomène de mondialisation constitue donc une piste de solution aux enjeux sociaux, culturels, économiques et politiques.

Le rôle des universités, qui ont largement contribué au phénomène de la mondialisation, est donc fondamental. Ce titre de précurseur des collaborations et des échanges et la capacité d'innovation pour développer de nouveaux modèles de mobilité du savoir mettent nos institutions d'enseignement supérieur aux premières loges de l'internationalisation. Comme le souligne l'étude de l'Association internationale des Universités (AIU) réalisée auprès de 745 établissements d'enseignement supérieur de 115 pays, l'internationalisation est considérée comme un élément central de la planification stratégique des établissements.

Plusieurs Universités sont maintenant parvenues à une phase avancée, voire de maturité de leurs activités internationales qui sont de plus en plus structurantes et intégrées aux activités courantes. L'UQTR s'inscrit parfaitement dans cette mouvance, accueillant un nombre important de professeurs-chercheurs d'origines diverses, plus de 1300 étudiants provenant de 68 pays et multipliant les collaborations de recherche, de coopération internationale et de mobilité étudiante.

Cette volonté d'internationalisation a été repensée et affirmée dans le plan stratégique 2015-2020 de l'institution. 

Le rôle du Bureau des relations internationales (BRI) de l'UQTR est d'agir à titre de promoteur et de catalyseur des activités visant l'internationalisation de notre institution en favorisant des valeurs de respect, de collaboration, d'innovation, d'excellence et de résultats.
Le BRI se veut donc Près du monde, de par les partenariats et projets internationaux qu'il développe partout sur la planète, mais surtout Près du monde à travers l'approche humaine favorisant la rencontre des cultures et des savoirs.
Au plaisir de travailler avec vous,

Sylvain Benoit
Directeur du Bureau des relations internationales

Énoncé de confidentialité