Professionnels de recherche

guilbertNelson Guilbert

Impliqué depuis 2005 dans le projet d'Inventaire des imprimés anciens du Québec (IMAQ) et, depuis 2017, dans le projet Bibliotheca numerica 16-19, Nelson Guilbert a été, en août 2015, élu secrétaire aux communications de la Société internationale d’étude du dix-huitième siècle (SIEDS). Commissaire de l’exposition Une encyclopédie de la pensée moderne – tome II. Les collections anciennes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (2014), il a codirigé, avec Sébastien Drouin, le double volume Avatars de l’exemplarité / Écrire l’histoire au siècle des Lumières (2014) ; il a par ailleurs contribué à l'édition des ouvrages collectifs Entre vices et vertus : discours moral, invention littéraire et pensée esthétique (2016) et Ut pictura poesis : dialogues entre les arts à l’époque moderne (à paraître en 2019). Il contribue à l'édition en ligne de la Revue internationale d’étude du dix-huitième siècle (RIEDS) et de la revue Tangence.

 

Isabelle Lachance

Coordonnatrice, avec Marie Ange Croft (Université du Québec à Rimouski), du Centre interuniversitaire de recherche sur la première modernité (CIREM 16-18), dont le Laboratoire sur l'histoire et la pensée modernes constitue l'un des pôles, Isabelle Lachance a participé à l'organisation de colloques nationaux et internationaux, ainsi qu'à la coordination et à l'édition des ouvrages collectifs qui en sont issus, dont Jesuit Accounts of the Colonial Americas (2014), Les plaisirs et les jours. Nature, diversité, temporalité et fonction du plaisir esthétique (2012) et La critique au présent. Émergence du commentaire sur les arts (16e-18e siècles) et reflets d'actualité (21e siècle) (à paraître aux Classiques Garnier). Elle travaille actuellement à la préparation des nos 2 et 3 des Cahiers du Séminaire québécois en philosophie moderne / Working Papers of the Québec Seminar in Early Modern Philosophy; a fait paraître, en collaboration avec Marie-Christine Pioffet (York University), les Poésies et opuscules sur la Nouvelle-France de Marc Lescarbot. Chargée de cours au Département de lettres et communication sociale, elle a récemment participé au colloque inaugural de la Chaire de recherche sur la parole autochtone (Université du Québec à Chicoutimi), dont les actes paraîtront chez Hermann en 2018.

 

Marie Lise Laquerre

Marie Lise Laquerre est associée aux activités du Laboratoire sur l’histoire et la pensée modernes et chargée de projet (IMAQ, Bibliotheca numerica 16-19) depuis 2005. Commissaire de l’exposition Une encyclopédie de la pensée moderne – tome II. Les collections anciennes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (2014), elle a collaboré à l’édition d’un Dictionnaire analytique des toponymes imaginaires dans la littérature narrative de langue française (1605 à 1711) (Marie-Christine Pioffet, dir., PUL, 2011) et a publié, avec Marc André Bernier, une édition critique des Entretiens sur l’éloquence et la littérature de Joseph-Sabin Raymond (PUL, 2012). Elle est également secrétaire de rédaction et réviseure pour la revue littéraire Tangence depuis 2000.

Énoncé de confidentialité