Programmation scientifique

La programmation scientifique du Laboratoire propose d'appréhender le rôle central de l'imprimé et l'organisation des savoirs embrassée par la République des Lettres en accordant une importance centrale au livre, à son histoire et à sa circulation, ainsi qu'en inscrivant la réflexion dans une perspective résolument pluridisciplinaire. À cette fin, notre programmation scientifique s'est donné pour objet les problèmes et les enjeux ressortissant à l'édition des sources de la pensée moderne, dont l'étudeproposéese structure en fonction de trois grands axes de recherche.

Pour chacun d'eux, il s'agit de contribuer à l'édition les sources de la pensée moderne, de telle manière que les travaux de recherche individuels se trouvent fédérés par une réflexion collective prenant la forme de journées d'étude, de colloques et de publications mettant en commun les résultats obtenus.

 

La République des Lettres européenne et la naissance de la rationalité moderne

Cet axe de recherche aborde le problème de la production des savoirs et des formes qu'ils investissent, qu'il s'agisse, comme chez François Lamy, d'une entreprise visant à promouvoir une approche rationaliste; ou encore, comme chez Geneviève d'Arconville, d'une œuvre dont l'étude permet de contribuer à une histoire des femmes de science à l'époque moderne.

 

Le livre au sein de l'espace-monde de la première modernité

Cet axe de recherche rassemble des projets liés aux diverses fonctions du livre dans un espace-monde notamment caractérisé par la découverte des Amériques. S'ils poursuivent un programme religieux ou politique manifeste, les récits de voyageurs donnent aussi à lire des rencontres et des impressions inédites, qui ont contribué non seulement au développement de savoirs circonscrits (science naturelle, géographie, anthropologie, etc.), mais aussi d'une conscience nouvelle de la relativité culturelle.

 

Le rapport sensible à soi et aux autres

Cet axe de recherche regroupe des travaux qui s'intéressent à la genèse du sujet moderne à partir de pratiques, d'idées et de conduites nouvelles où se réfléchit la dimension affective de l'expérience de soi et de la relation à autrui. Parallèlement à la prose d'idées et aux textes théoriques qui cherchent à comprendre et à décrire les passions, la littérature et la rhétorique s'y intéressent en tentant d'en représenter les effets. C'est donc dans le cadre général d'une histoire culturelle que s'inscrit cet axe.

bande-laterale-1
Énoncé de confidentialité