Propulsé par l'UQTR et le Cégep de Drummondville
Miser sur la rencontre entre l’éducation et le développement économique pour favoriser la transition vers la fabrication intelligente du secteur manufacturier québécois.

COVID-19 | L’équipe du CNIMI demeure opérationnelle en télétravail

En raison de l’évolution de la situation concernant la COVID-19, le CNIMI, occupant les locaux de l’UQTR doit suivre les directives de la santé publique et du ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur, notamment la fermeture complète de l’UQTR et du Cégep.

Malgré ces circonstances, l’équipe du CNIMI a rapidement passé au numérique et demeure opérationnelle en télétravail depuis le jour 1 afin de poursuivre les accompagnements auprès de vos entreprises.

Surveillez nos événements en ligne qui pourraient être d’intérêts et bénéfiques pour votre équipe en cette période de confinement.

À propos du CNIMI

 

Né de la consultation sur l’avenir du secteur manufacturier à Drummondville en 2015, l’Université du Québec à Trois‑Rivières - Campus de Drummondville (UQTR), le Cégep de Drummondville, la Ville de Drummondville, la Société de Développement Économique de Drummondville (SDED), la Chambre de commerce et d’Industrie de Drummond (CCID) se sont unis pour assurer la création du Centre national intégré du manufacturier intelligent (CNIMI); soit un regroupement unique d’expertises dédié à l’amélioration de la compétitivité des manufacturiers innovants du Québec.

Au CNIMI, se retrouvent ainsi, sous un même toit, les 2 niveaux d’enseignement supérieur (DEC et BAC) dans la discipline du génie mécanique, la recherche, le soutien aux entreprises notamment pour leur transformation numérique et l’entrepreneuriat. Axé sur un arrimage fort entre les besoins et les services offerts, l’approche unique du CNIMI est de faire converger rapidement l’éducation et l’économie, en offrant notamment un programme de formation en alternance entreprise-université (Dual) permettant à des stagiaires de s’intégrer à l’industrie durant les 2 dernières années du BAC. Ce lien fort ouvre la porte au maillage entre les entreprises et les professeurs et chercheurs du CNIMI dont la préoccupation principale est de résoudre des problèmes touchant le manufacturier.

Services offerts

  • Réalisation de l’Audit industrie 4.0 du ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec;
  • Soutien en toute neutralité dans la sélection, le financement et l’implantation de technologies nouvelles liées aux procédés et aux processus de fabrication;
  • Accompagnement;
  • Formation sur mesure axée sur le manufacturier intelligent, le génie, la gestion, la transformation numérique (4.0), etc.;
  • Diagnostic et accompagnement sur l’efficience opérationnelle et la mise en place d’une vision stratégique et numérique de l’entreprise;
  • Idéation sur l’innovation de procédés, de produits, organisationnelle et de commercialisation.

Événements

Mois précédent
Mois suivant

Recherche et développement

Dans le cas du CNIMI, le concept de CCTT (centres collégiaux de transfert de technologie) est étendu pour profiter de la collaboration entre le Cégep de Drummondville et l’UQTR. Cette coopération a pour objectif de développer la recherche et le transfert technologique intégrant les professeurs, et les étudiants collégiaux ainsi que les professeurs et les étudiants universitaires des trois cycles.

En savoir davantage

Section étudiante

Le centre intégré de formation en génie mécanique est le lieu physique localisé à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) – Campus de Drummondville qui initie le projet du CNIMI. Il mise sur les forces communes du Cégep de Drummondville et de l’École d’ingénierie de l’UQTR dans le cadre d’une formation intégrée collégiale‑universitaire en génie mécanique intégrant une alternance études‑travail tout au long du parcours qui co‑responsabilisera les entreprises et les institutions d’éducation.
Voir le site Internet pour plus de détails :

Consulter le site Web