La Chaire de recherche sur les technologies de soutien à l'autodétermination (Chaire TSA)... Une équipe branchée sur l'avenir! Vol.2 #1

La Chaire TSA, c'est…

une équipe dynamique remplie d'idées novatrices; l'Info-Clic TSA, une revue électronique trimestrielle que vous recevez par courriel et qui est disponible sur le site Internet de la Chaire TSA (pour vous inscrire, envoyez un courriel à annie.mccarthy@uqtr.ca en inscrivant « INSCRIPTION INFO-CLIC » dans la case « objet ») ; un site Internet contenant une foule d'informations pertinentes ; trois chercheurs, une coordonnatrice, plus d'une dizaine d'assistants, plus d'une quinzaine de collaborateurs et cinq centres de réadaptation ; une dizaine de projets de recherche en cours et d'autres en demande de subvention ; plus d'une cinquantaine de publications et de communications ainsi que six parutions de la revue « Info-Clic TSA ». 

Vision 

La Chaire TSA souhaite contribuer à la concrétisation d'une société réellement inclusive en établissant une importante infrastructure qui regroupe une équipe de recherche multidisciplinaire (chercheurs universitaires et en établissement, professionnels, techniciens, assistants, étudiants, stagiaires et personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement), qui assure un leadership en matière de recherche et de développement sur les technologies de soutien à l'autodétermination (TSA). 

Mission 

La Chaire de recherche s'est dotée d'une mission guidant l'ensemble de ses activités. Cette dernière constitue la ligne directrice assurant à tout moment la qualité et la pertinence des travaux réalisés. Une telle assise garantit également la conformité des travaux avec les besoins actuels dans le domaine. La mission de la Chaire de recherche sur les technologies de soutien à l'autodétermination consiste à...

• développer 

• mettre en place 

• évaluer 

• promouvoir l'utilisation 

...des technologies de soutien à l'autodétermination auprès des personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement. 

Cette mission constitue un engagement formel de l'équipe à l'égard de sa collectivité (chercheurs, intervenants, population cible) dans la mise en oeuvre d'actions assurant aux personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement la multiplication des accès aux technologies de soutien à leur autodétermination. La Chaire TSA regroupe une équipe de chercheurs aux expertises multiples et complémentaires, qui collaboreront au développement de la recherche sur les technologies de soutien à l'autodétermination. 

Valeurs 

•La Chaire TSA reconnaît que toute personne possède un potentiel humain et qu'elle doit être traitée avec dignité et respect. 

•La Chaire TSA adhère aux grands principes de normalisation, de valorisation des rôles sociaux, d'intégration, d'inclusion et de participation sociale. Elle innove par la réalisation de travaux visant l'émergence de l'autodétermination afin d'améliorer la qualité de vie des personnes présentant des incapacités. 

•La Chaire TSA valorise l'esprit d'équipe, la collaboration, l'innovation et le transfert de connaissances en cohérence avec sa mission et dans la poursuite de l'atteinte de sa vision. 

•La Chaire TSA reconnaît et valorise la nécessité de travailler en partenariat avec sa communauté afin d'assurer des réalisations fondées sur les besoins réels des personnes. Elle souhaite concevoir et bâtir ensemble, en toute réciprocité. 

Objectifs 

La Chaire de recherche se veut un moyen de promouvoir des partenariats avec l'entreprise privée, les organismes communautaires, le réseau de la santé et des services sociaux, le milieu universitaire et la société civile en général afin de mettre à profit le potentiel des technologies de l'information et de la communication. 

Toutes ces collaborations permettront de travailler à l'atteinte des objectifs poursuivis par la Chaire: 

•Faire connaître le potentiel que représentent les TSA pour l'émergence de comportements autodéterminés chez les personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement. 

•Sensibiliser les différents milieux (familles et proches, intervenants, chercheurs) à la faisabilité et aux avantages d'exploiter ce potentiel. 

•Ouvrir de nouvelles perspectives dans les domaines de la réadaptation et de l'intervention. 

•Contribuer à l'amélioration de la qualité de vie et de la participation sociale des personnes concernées et de leurs proches. 

Axes de recherche 

Tableau 1 TSA

DessinTSA

Présentations des cochercheurs 

Dany Lussier-DesrochersDany Lussier-Desrochers 

Professeur au département de psychoéducation de l'UQTR depuis 2007, Dany Lussier-Desrochers est titulaire d'un doctorat en psychologie de l'éducation et d'un postdoctorat en informatique. Au cours de ses études doctorales, il a obtenu plusieurs bourses institutionnelles de recherche. Le professeur Lussier-Desrochers s'intéresse à un domaine encore inexploré : l'utilisation de la domotique auprès des personnes présentant une déficience intellectuelle. 

Depuis 2005, il collabore avec le professeur Yves Lachapelle, titulaire de la Chaire TSA, pour la création et l'implantation de cette chaire à l'UQTR. Depuis 2006, ses recherches se concentrent sur l'utilisation des technologies de soutien à l'autodétermination pour les personnes présentant une déficience intellectuelle. Il réalise l'une des rares recherches au monde sur les appartements intelligents destinés à cette population. Dans le cadre de cette recherche subventionnée par le CNRIS, un assistant intelligent pour la préparation de repas a été créé et expérimenté auprès de douze personnes présentant une déficience intellectuelle. Reposant sur une approche multidisciplinaire novatrice, cette recherche s'est réalisée grâce à un partenariat avec les chercheurs en informatique du laboratoire DOMUS de l'Université de Sherbrooke et les chercheurs en design industriel de l'Université de Montréal. 

Dans le domaine de l'intervention en déficience intellectuelle, ses recherches auront certainement un impact sur l'offre de service en milieu résidentiel visant les personnes présentant une déficience intellectuelle. En effet, les technologies développées pourront constituer des outils d'intervention novateurs permettant de diversifier les services résidentiels offerts aux personnes présentant une déficience intellectuelle. 

Pierre NolinPierre Nolin 

Professeur en neuropsychologie au département de psychologie de l'Université du Québec à Trois-Rivières depuis 1989, Pierre Nolin possède une expertise de plusieurs années dans le champ de la neurotraumatologie chez l'enfant et l'adulte et dans le champ de la maltraitance. Ses travaux sont centrés sur le développement d'environnements virtuels servant à évaluer, à adapter ou à réadapter les fonctions cognitives des personnes ayant des problèmes neurologiques ou présentant des incapacités. Un aspect novateur de ses projets consiste à appliquer les notions de la neuropsychologie à des populations peu étudiées. Les retombées de telles recherches pourraient s'avérer importantes tant sur le plan théorique que pour la pratique. 

Le professeur Nolin a mis sur pied et dirige une équipe de recherche subventionnée par le Fonds de développement académique du réseau de l'Université du Québec qui a pour mandat de développer une expertise propre au réseau de l'Université du Québec dans le champ de la réalité virtuelle en psychologie. Il dirige aussi le Laboratoire de recherche interdisciplinaire en réalité virtuelle de l'UQTR, dont les travaux visent l'étude de divers problèmes touchant des populations particulières (traumatisme craniocérébral, schizophrénie, troubles anxieux, etc.) et l'intégration de l'expertise de plusieurs disciplines (neuropsychologie, psychologie, psychoéducation, ergothérapie et sciences infirmières), dont le point commun est la réalité virtuelle. Enfin, il est aussi membre de l'équipe de la Chaire de recherche du Canada en cyberpsychologie. 

Le professeur Nolin effectue aussi des travaux en neuropsychologie de la négligence et de la maltraitance. L'approche neuropsychologique dans ce domaine est fort prometteuse et contribue à accroître les niveaux de compréhension par rapport à des questions qui étaient jusqu'à maintenant peu considérées par les chercheurs. Ses travaux concernent, entre autres, l'étude des effets de milieux de vie stressants sur le développement cognitif et affectif des enfants selon différentes situations de risque. Les résultats des recherches du professeur Pierre Nolin sont diffusés au moyen d'articles, de conférences, d'actes de colloque, de chapitres de livres et d'activités de formation. Il a aussi coédité deux livres. Il supervise des stages et des internats en neuropsychologie clinique de même que des thèses de recherche d'étudiants au doctorat en psychologie. 

Répertoire des solutions et des ressources technologiques : 

Les solutions et ressources technologiques (majoritairement libres ou gratuites) de soutien à l'autodétermination pour les personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement dans un contexte d'intervention en centre de santé et de services sociaux

http://martintherrienbelec.files.wordpress.com/2009/07/guidesolutions-et-ressources-tsa.pdf

Le site Internet de la chaire TSA… un aperçu

Tableau 2 TSA

Site web cnris

www.cnris.ca

Pour recevoir la Revue

Cliquez ici

Pour nous joindre

Consortium national de recherche
sur l'intégration sociale

3351 boul. des Forges C.P. 500
Trois-Rivières (Québec)
G9A 5H7
Téléphone : 819 376-5192
Courriel : secretariat.cnris@uqtr.ca