CEIDEF
Centre d'études interdisciplinaires sur le développement de l'enfant et la famille

Conférence-midi     30 octobre 2019

Dans les yeux d’enfants de la montagne

Cinéma, écrans et processus de subjectivation

photo: Marc Ludvik

Claude-Alexandre Fournier, professeur et responsable de l’Institut de recherche en santé de la HES-SO, a offert une conférence qui présente un projet de recherche portant sur l’analyse de la place de l’imaginaire propre à l’expérience filmique dans le processus de subjectivation, à la hauteur des yeux d’enfants de la montagne. Dans cette recherche, M. Fournier tentait de vérifier si les images peuvent interférer dans la construction identitaire des enfants de la montagne qui ont connu les images animées.

Les personnes âgées interviewées dans le cadre de l’étude ont vécu différents contextes dans leur enfance, soit le jeu libre, les veillées, le théâtre et le cinéma ambulant. Les entrevues ont permis de constater que ces éléments influencent la construction identitaire de l’enfant. D’abord, le jeu libre situe l’enfant comme un acteur, un réalisateur et un spectateur dans un imaginaire qui transforme le monde. Puis, les familles étant nombreuses, élargies et composées, les veillées deviennent un moment important pour le contact entre

les générations : l’enfant est auditeur de l’imaginaire qui habite le monde qui l’entoure. L’apparition du théâtre a ensuite fait évoluer le rôle de spectateur de l’enfant, puisque l’imaginaire est incarné sur scène et que la capacité de jouer de l’adulte rencontre celle de l’enfant. L’arrivée du cinéma ambulant, pour sa part, représente un divertissement dans lequel l’enfant se retrouve entre lui et un cadre intergénérationnel. L’enfant devient le spectateur d’un imaginaire imagé, ce qui donne un effet de vitalité et d’existence chez celui-ci. Le cinéma ambulant a donc été perçu comme l’arrivée de l’Internet dans les yeux des enfants de la montagne qui l’ont vécu.

Avant de clore la conférence, des extraits de différentes entrevues réalisées dans le contexte de recherche ont été présentés. Ces témoignages illustrent bien l’aspect culturel que le conférencier voulait démontrer, c’est-à-dire l’impact de l’arrivée du cinéma ambulant sur la construction identitaire des enfants de la montagne.

Dernière mise à jour | 2020-07-21