CEIDEF
Centre d'études interdisciplinaires sur le développement de l'enfant et la famille

Conférence-midi     19 mars 2018

photo: Marc Ludvik

Les traumas psychologiques représentent un important problème de santé publique. Tristan Milot et Roxanne Lemieux, chercheurs au CEIDEF, ont d’ailleurs abordé les divers arguments menant à un tel constat. Ils ont notamment abordé de quelles manières les traumas « complexes » d’une personne interagissent et interfèrent avec les services qu’elle reçoit des différentes institutions sociales, et la nécessité pour ces institutions de se sensibiliser aux impacts des traumas psychologiques.

La conférence s’est notamment structurée autour de la proposition des quatre « R » de la Substance Abuse and Mental Health Services Administration, permettant de qualifier ce qu’est une organisation « sensible » aux traumas (Réaliser, Reconnaître, Répondre et Résister à retraumatiser). Des exemples concrets de cette approche dans différents milieux ont été présentés, permettant d’illustrer de quelle façon s’opère un changement de culture d’une organisation (vers une organisation sensible aux traumas). Les nombreuses personnes assistant à la conférence ont également pu échanger sur la réalité dans leurs milieux respectifs, et sur la pertinence de l’approche proposée par les chercheurs. Un heureux mélange de théorie et de pratique !

Dernière mise à jour | 2020-07-15