CEIDEF
Centre d'études interdisciplinaires sur le développement de l'enfant et la famille

soutenance de thèse     26 avril 2019

Dominique Mailloux

photo: Marc Ludvik

Dominique Mailloux, étudiante au doctorat en psychologie à l’UQTR, a soutenu sa thèse le vendredi 26 avril dernier. La thèse porte sur l’évaluation des impacts d’une initiative québécoise – le projet AGORA de la FQOCF – visant à implanter, parmi le réseau de plus de 200 organismes communautaires Famille (aussi appelés « maisons des familles »), une vaste communauté de pratiques dont l’objectif principal est le développement des pratiques auprès des familles.

La thèse sous forme de deux articles scientifiques a aussi porté sur le modèle de gouvernance de cette initiative. Le jury lui a accordé la mention « exceptionnelle », une première à l’UQTR depuis la mise en vigueur du nouveau règlement des études de cycles supérieurs.

Le jury, dans ses commentaires, a souhaité souligner le caractère exceptionnel de la thèse, tant à l’écrit qu’à l’oral. Il met en relief l’ampleur de la portée de la thèse, de même que la complexité de la réflexion qui soutient le travail de recherche effectué par Dominique.

Le jury reconnait que la thèse représente une percée en recherche dans le domaine de la psychologie communautaire, notamment en invitant les organisations de services auprès des enfants et de leur famille à jeter un nouveau regard sur leurs pratiques de gouvernance.

Le CEIDEF félicite Dominique pour cet accomplissement.

Lien vers l'article dans Néo-UQTR.

Dernière mise à jour | 2020-10-20