Prononciation
Prononciation correcte de certains mots

Projet subventionné par
le Bureau de la réussite étudiante (BRÉ)
de l'Université du Québec à Trois-Rivières

 

 
« [...] Pour empêcher l'erreur ou la diminuer le plus possible, c'est par l'entraînement, la connaissance et la répétition.
La même chose que vous dirait un athlète olympique, un chirurgien [...]
 »
Julie Payette, astronaute québécoise, émission télévisée "Les années Derome", Radio-Canada, décembre 2009.
 

LA PRONONCIATION CORRECTE

« Évitez cuirs, velours, pataquès, épenthèses et autres salmigondis...»

VEUILLEZ CLIQUER SUR L'ONGLET « PRONONCIATION » EN HAUT À GAUCHE POUR ACCÉDER À LA LISTE

 
Aux personnes de l'espace francophone canadien et à tous les francophiles qui désirent améliorer leur maîtrise de la langue française
 

Ce site de 225 mots a pour but de vous aider à éviter des erreurs de prononciation, qui risqueraient de vous faire paraître incompétente, ou incompétent,  dans certaines situations, par exemple si vous êtes en entrevue pour un emploi. Pensez à mettre toutes les chances de votre côté...

  • Un cuir est une faute de liaison par l'addition d'un T inapproprié: « ça va - T - être beaucoup plus difficile... ».
  • Un velours est une faute de liaison par l'addition d'un Z inapproprié: « J'ai - Z - obtenu moi - Z - aussi la garde des quatre - Z -enfants... ».
  • Un pataquès est une faute grossière de liaison: « je ne sais pas - T - à qui est-ce que je dois m'adresser. »
  • Un salmigondis est un mélange, un assemblage de mots disparate et incohérent.
  • Une épenthèse est l'addition d'une voyelle ou d'une consonne d'interférence: Lorsque > « Lor-se-que»; rien > « e-rien»;
    clouer > «ke-louer»; brouette > «ba-rouette»; je sais où > « je sais y-où»

Vérifiez comment prononcer correctement des mots comme « COGNITION, COGNITF, GAGEURE, DIAGNOSTIC, OECUMÉNIQUE, OEDÈME, HABILETÉ...» ou bien comment faire la liaison, ou non, dans le cas de mots comme « HANDICAPÉ ».
Apprenez en quoi consiste, et comment prononcer, le dernier mot du dictionnaire Le Petit Robert...

Nous nous appuyons sur les recommandations du dictionnaire Le Petit Robert (édition 2011)  pour la prononciation des mots. Pour nos remarques sur la liaison, nous nous référons à l'article du linguiste Pierre Delattre « La liaison en français, tendances et classification », publié dans son ouvrage Studies in French and Comparative Phonetics, Mouton, La Haye, 1966.

Les mots qui présentent des similitudes de prononciation ont été regroupés pour mieux montrer les régularités: les mots qui incluent le groupe de consonnes GN, comme COGNITIF, PUGNACITÉ,  sont précédés de GN- (lettre G), les mots comme TAON, PAON, sont précédés de AON- (lettre A), les noms de villes comme Beijing ou Jérusalem sont précédés de VILLE- (lettre V).

Saviez-vous qu'un DICTIONNAIRE était au Moyen Âge une liste de mots où l'on indiquait comment apprendre la DICTION correcte de certains mots? On a ajouté à cette liste le sens des mots durant les siècles qui ont suivi.

Pour cette raison, dans le dictionnaire Le Petit Robert,  la prononciation du mot est le premier renseignement qui se trouve indiqué au début de chaque article.

Nos remerciements les plus vifs à Mélissa Bouchard qui a participé au développement du contenu du site.

Le directeur de projet,

André Bougaïeff,PhD
Professeur titulaire
Département de Lettres et communication sociale
Université du Québec à Trois-Rivières 
Courriel: andre.bougaieff@uqtr.ca
Site web: www.uqtr.ca/bougaief

Janvier 2011 


Version imprimable
Nombre d'accès : 6221
Dernière mise à jour | 2016-12-07