Retour vers UQTR
Professeure, sciences de l'environnement
Paysages maskoutains, révéler, mettre en valeur, requalifier

. . o PM_affiche

Durée : 2009-2012

Financement

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF), Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP), Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation (MDEIE), Ministère des Transports (MTQ), CRÉ Montérégie-Est, Hydro-Québec

Responsables de la recherche

Gérald Domon (UdeM), Julie Ruiz (UQTR), François Lestage (MRC des Maskoutains), Maryse Seguin (MRC des Maskoutains)

 

DOCUMENTS RELATIFS AU PROJET


Description du projet (version longue)

 

 

 

DESCRIPTION DU PROJET

 

 

Un projet de paysage...

...pour la vitalité des communautés rurales en zones d'intensification agricole

La qualité des paysages est aujourd'hui reconnue pour être un levier de développement essentiel pour les territoires. Elle représente un atout indéniable pour le maintien et l'attrait de nouvelles populations, l'implantation des entreprises et le développement touristique. Mais en marge des paysages québécois exceptionnels, de vastes pans du Québec sont couverts de paysages méconnus, dits de l'ordinaire, qui ne présentent pas d'attraits visuels marqués. Parmi ces paysages ordinaires, ceux façonnées au cours des dernières décennies par l'intensification de l'agriculture sont confrontés à un risque réel de dévitalisation en raison notamment de l'importante diminution de la population agricole et de l'uniformisation des cadres de vie. Ils commandent donc aujourd'hui un véritable projet de paysage permettant de révéler ou d'instaurer des qualités aptes à soutenir la vitalité, voire la viabilité des communautés rurales en zone d'intensification agricole.

...développant une approche participative d'aménagement et des outils nouveaux

Le projet de paysage commande de nouvelles pratiques d'aménagement, moins sectorielles, et faisant davantage appel au savoir citoyen. Une telle démarche de projet ne peut également s'enclencher sans une connaissance et une compréhension des paysages, préalables à toute intervention. Or, les intervenants régionaux possèdent peu de méthodes et d'outils pour les aider à connaître ces paysages ordinaires des zones d'intensification agricole, à structurer leur réflexion et à définir, avec la participation de la population, une vision d'avenir pour les paysages: quelles sont les forces des paysages d'intensification agricole ? Comment évoluent-t-ils ? Quels sont les éléments de ces paysages valorisés par les populations locales ? Comment souhaitons-nous les voir évoluer ?

En définitive, les paysages ordinaires des zones d'intensification agricole commandent un travail d'expérimentation de nouvelles approches d'aménagement ainsi qu'un travail d'adaptation et de développement de méthodes et d'outils novateurs pour la connaissance, la caractérisation et l'évaluation des paysages. C'est ce que propose de réaliser cette étude.

Les objectifs du projet

«  Paysages maskoutains, révéler, mettre en valeur, requalifier » constitue la première étude participative sur les paysages des basses terres du Saint-Laurent. D'une durée de trois ans, elle a pour objet d'amorcer un projet de paysage prenant appui sur une approche intégrée et participative d'aménagement et visant à révéler, mettre en valeur et requalifier les paysages des zones d'intensification agricole sur le territoire de la MRC des Maskoutains. Elle poursuit les objectifs suivants :

  • Identifier et préciser les premières étapes essentielles à une démarche de projet de paysage;
  • Développer des outils et des méthodes de caractérisation et d'évaluation des paysages ordinaires des zones d'intensification agricole reproductibles, facilement appropriables et applicables par des MRC rurales;
  • Appliquer et valider la démarche proposée, les méthodes et les outils à travers leur mise en application sur le territoire de la MRC des Maskoutains.

Contributions attendues

  • Fournir aux MRC rurales une « démarche-type » des premières phases d'un projet de paysage;
  • Fournir aux MRC rurales des basses terres du Saint-Laurent marquées par l'intensification agricole des outils et des méthodes adaptés à leur situation et leur permettant d'établir un diagnostic des paysages et de mener à l'établissement d'une vision d'avenir collectivement partagée sur lesquels s'appuyer dans les schémas d'aménagement;
  • Assurer, à travers un processus d'accompagnement, la sensibilisation et la formation des acteurs régionaux et locaux en matière de paysage ;
  • Initier une mise en réseau des expertises ministérielles et un partage des connaissances en ce qui concerne le paysage.

 

 

 

LES PHASES DE MISE EN ŒUVRE

 

. . o PM_phase

 

 

 

 

 

 

 

 

PHASE 1 - LE DIAGNOSTIC DES PAYSAGES

 

Le diagnostic des paysages est donc d'abord et avant tout une démarche et se veut à la fois un outil d'analyse et d'actions qui permettra de comprendre les paysages et de sensibiliser les citoyens. Proposant une série d'études sur les principales dimensions du paysage, il vise à mettre à jour les qualités et les dynamiques d'un paysage, et ce, afin de faciliter l'identification d'une vision commune en regard de son devenir. Ces études fourniront donc des données factuelles sur les paysages qui serviront d'assise pour les phases ultérieures.

 

 

 

État d'avancement - Février 2011
Les méthodes de caractérisation et d'évaluation des 4 dimensions du diagnostic des paysages sont finalisées ainsi que les travaux sur le terrain. Une Journée Paysage sera organisé en juin 2011 pour restituer les résultats de ce diagnostic.

 

 

 

QUELQUES ACTIVITÉS RÉALISÉES

 
  • JUIN 2009 - Lancement du projet et de la 1ière édition des projets de paysage en territoire maskoutains
. . o PM_affiche1ed
  • JUIN-JUILLET 2009 - Concours de photographies représentatives des paysages de Saint-Jude et de Saint-Louis
 
  • MAI 2010 -Une sortie sur le terrain pour découvrir et comprendre l'organisation des paysages maskoutains

. . o PMSortieTerrain

Réunissant plus 30 personnes, élus et intervenants de la MRC des Maskoutains, cette sortie a été l'occasion de restituer la compréhension de l'organisation de l'occupation actuelle des sols en lien avec ces caractéristiques géomorphologiques.

Consulter le dépliant produit pour la sortie de terrain

 

 

  • JUIN 2010 - 2ième édition des projets de paysages en territoire maskoutains

 

 

 

L'ÉQUIPE

 
  • Gérald Domon, Professeur titulaire et directeur scientifique associé, Chaire en paysage et environnement, Université de Montréal
  • Julie Ruiz, Professeure adjointe, Département des sciences humaines, section géographie, Université du Québec à Trois-Rivières
  • François Lestage, Aménagiste, MRC des Maskoutains
  • Maryse Seguin, Chargée de projet en patrimoine, MRC des Maskoutains
  • Pierre-André Bordeleau, Professionel, Département des Sciences humaines, section géographie, Université du Québec à Trois-Rivières
  • Caroline Jambon, Étudiante au doctorat en aménagement, Faculté de l'aménagement, Université de Montréal
  • Claude Paquin, Étudiante à la maîtrise en aménagement, Faculté de l'aménagement, Université de Montréal
  • Louis-Philippe R. Brosseau, Étudiant au baccalauréat en architecture de paysage, École d'architecture de paysage, Université de Montréal
  • Éric Clermont, Étudiant au baccalauréat en architecture de paysage, École d'architecture de paysage, Université de Montréal
  • Linda Bélanger, Étudiante au baccalauréat en géographie, Université du Québec à Trois-Rivières
. . o EquipePM

 

. . o PMbannierelogo

Étudiant au baccalauréat en aménagement, Faculté de l'aménagement, Université de Montréal

Énoncé de confidentialité