Retour vers UQTR
Professeure, sciences de l'environnement

L’impact spatial des mutations agricoles au Québec (1951-2011)

Moteur important de l'expansion de l'écoumène du Québec, l'agriculture a largement contribué à façonner les paysages ruraux mais aussi à les transformer. La modernisation de l'agriculture avec la concentration des fermes, leur spécialisation et l'intensification des pratiques à la fin de la Seconde guerre est en effet reconnue pour avoir bouleversé la physionomie des paysages ruraux.

L'objectif de ce projet est de mesurer l'impact spatial des mutations agricoles de 1951 à 2011 sur le territoire québécois. Pour ce faire, il propose :

  • de mettre à jour des trajectoires d'évolution de l'occupation agricole de l'écoumène des municipalités du Québec entre 1951 et 2011 à partir d'une série d'indicateurs statistiques issus des données des recensements agricoles de Statistiques Canada ;
  • de comprendre ces trajectoires d'évolution à partir, notamment, des caractéristiques biophysiques du territoire, de la distance aux marchés, de l'évolution des politiques agricoles.
texte alternatif

Résultats

Publications 

Autres documents

  • Poster montrant l'évolution de l'agriculture sur le territoire québécois (1951-1981-2011) - MAI 2013

Chercheurs impliqués

Julie Ruiz, UQTR, chercheur principal

Lluìs Parcerisas Benede, chercheur post-doctoral (UQTR)
Sandrine Ducruc, 2e cycle, UQTR
Raphaël Deschesnes, 1er cycle (UQTR)
Anthony Pothier-Champagne , 1er cycle (UQTR)
Érick Francoeur, 1er cycle (UQTR)

Financement

  • Chaire UQTR en écologie du paysage et aménagement
  • Fonds institutionnels de recherche, nouveaux professeurs, UQTR

Ligne vide à supprimer ou à utiliser pour coller un autre bloc...

Énoncé de confidentialité