L'histoire
 

Le nom

En 1969, les Patriotes prennent le relais du Gris et Or. Ce nom est retenu à la suite d'un concours au sein de la communauté étudiante. Le Père des Patriotes, Gilles  Boulet, qui était le recteur de l’époque, est celui qui a cru en l'importance du sport comme complément à la vie universitaire.

En avril 1970, à travers un concours organisé au sein de la communauté étudiante, le dénominatif « les Patriotes » est attribué aux équipes sportives de l’UQTR. Suggérée par Gérald Baril, étudiant en histoire et joueur de hockey, l’appellation actuelle est retenue en raison de son sens profond de ralliement, de dynamisme et d’attachement au milieu. Fait important, en octobre 1970, le nom des équipes fut remis en question, étant le même qu’un regroupement politique. Cependant, le recteur Gilles Boulet insista pour garder la dénomination choisie en mettant l’emphase sur la définition que l’on donnait au mot. Selon le dictionnaire Larousse, un patriote est « celui qui aime son milieu et qui fait tout en son possible pour l’améliorer », ce qui démontrait toutes les attentes et l’ambition qu’avaient les responsables des équipes de notre jeune université.

 

Le logo

L’UQTR étant l’université régionale, on décida d’attribuer aux Patriotes les couleurs que la Mauricie arborait aux Jeux du Québec, c’est-à-dire le bleu, l’orange et le blanc. En 1976, l’Université du Québec alloua une couleur distincte à chacune des universités du réseau. C’est ainsi que progressivement, le bleu de l’uniforme des Patriotes devint le vert. Le blanc et l’orangé, démontrant l’énergie et la vivacité des équipes, sont conservés pour accompagner le vert. Le sigle, un « P » stylisé, est une œuvre de Pierre Rivard, professeur d’arts. Fièrement porté par les différents joueurs, il contient une inclinaison, symbole de départ, de force, de détermination et d’avenir, qui donne un effet de perpétuel mouvement. Entre 1970 et 1979, une mascotte, Yé’Pat, se joignit aux Patriotes afin de divertir les spectateurs. Elle revêta l’uniforme d’époque typique d’un patriote.

En 2019, cinquante ans après la naissance des Patriotes, un changement d’image de marque s’impose. Outre l’actualisation du logo, cette démarche a pour but uniformiser la marque sur tous les supports, rendre l’affiliation à l’UQTR évidente et augmenter le sentiment d’appartenance des étudiants-athlètes et de la communauté universitaire. Née d’une collaboration entre le Service des communications, le Service des technologies de l’information et le Service de l’activité physique et sportive, la nouvelle identité visuelle, accompagnée de différents supports, seront dévoilés lors du Mérite sportif de 2019.

Ancien logo des Patriotes de l'UQTR
 
Nouveau logo des Patriotes de l'UQTR (2019)
 

Les disciplines

 
1969
1979
1989
1999
2009
2019
...
Badminton
Basketball féminin
Basketball masculin
Cheerleading
Cross-country
Curling
Football
Golf
Hockey féminin
Hockey masculin
Natation
Rugby féminin
Rugby masculin
Soccer féminin
Soccer masculin
Volleyball féminin
Les disciplines au fil du temps

Badminton

1981 à 1999
2004 à aujourd'hui

Basketball féminin

1970 à 1984

Basketball masculin

1970 à 1985

Basketball masculin

Cheerleading

2010 à aujourd'hui

Cross-country

2010 à aujourd'hui

Curling

1978

Curling

Football

1969 à 1979

Golf

2000 à aujourd'hui

Hockey féminin

1976 à 2000

Hockey masculin

1969 à aujourd'hui

Hockey masculin

Natation

1996 à aujourd'hui

Rugby féminin

1996 à 1997

Rugby masculin

1992 à 1999

Soccer féminin

1987 à aujourd'hui

Soccer féminin

Soccer masculin

1985 à aujourd'hui

Volleyball féminin

1978 à 1981
2004 à aujourd'hui

 

Le programme

À ses débuts, les Patriotes comptaient quatre formations : le football, le basketball masculin et féminin, et le hockey masculin, seule formation qui a réussi à transcender toutes les années.

En 1984, à la suite des performances des équipes invitées lors du championnat de hockey universitaire canadien organisé et présenté par l’UQTR, la direction de l’UQTR confia à Jean-François Grenier la tâche de former un comité dont le mandat serait d’étudier la problématique du programme sportif interuniversitaire sur le plan compétitif au niveau provincial et canadien. Présidé par le professeur André Quirion une des recommandations de ce comité fût de donner au hockey un statut d’Excellence et d’y allouer les ressources nécessaires dont l’embauche d’un entraîneur à temps plein. Cette décision organisationnelle a été déterminante sur le développement du programme des Patriotes hockey masculin de l’UQTR. L’UQTR fut parmi les premières à dédier du personnel professionnel pour encadrer le programme, ce qui par conséquent permis de propulser notre équipe au championnat canadien.

Pour favoriser la pratique du sport, on entreprit dès avril 1995 la construction du Centre de l’activité physique et sportive (CAPS) dont les nouvelles installations sportives furent prêtes à accueillir les athlètes. La piscine de dimension olympique qu’abrite le nouveau CAPS a permis de constituer, l’année suivante, la première équipe de natation de l’UQTR.

 

Au cours de son histoire, les différentes équipes des Patriotes furent les hôtes de plusieurs évènements sportifs d’envergure. Entre autres, nous avons organisé le championnat canadien de hockey en 1984, le championnat canadien de soccer extérieur en 1995, le championnat provincial de natation en 2008 et le championnat provincial de volleyball en 2001 et 2016.

En 2016, la directrice du Service de l’activité physique et sportive (SAPS) de l’UQTR, Isabelle La Vergne, implante un plan de développement visant la mise sur pied d’un projet de réussite académique et d’excellence sportive.

Les Patriotes compte à ce jour neuf formations parmi ses rangs, soit le badminton, le cheerleading, le cross-country, le golf, le hockey masculin, la natation, le soccer féminin et masculin, ainsi que le volleyball féminin.