Pourquoi l'ÉDI

La démarche liée à l’équité, la diversité et l’inclusion (ÉDI) vise à ce que toute personne puisse saisir les occasions et opportunités qui se présentent à elle dans une optique d’égalité des chances (parcours professionnel, parcours étudiant, parcours académique). Elle croit essentiel de faire des efforts supplémentaires afin d’être un milieu de vie, de travail et d’apprentissage sécuritaire, sain, accessible, exempt de discrimination; afin de soutenir l’épanouissement de chaque membre de sa communauté et de permettre leur pleine participation à la vie universitaire.

Elle croit que la participation de personnes issues de différents groupes de la société ayant une diversité de vécus, d’histoires et d’expériences est une richesse qui permet de changer la culture de l’organisation en élargissant les horizons de pensée et en diversifiant les perspectives et les points de vue exprimés. Elle est convaincue que l’excellence, la créativité et l’innovation se développent dans un environnement qui soutient le plein potentiel des membres de sa communauté et l’expression de leurs diverses identités et expériences.

Qu’est-ce que l’ÉDI

L’équité, la diversité et l’inclusion (ÉDI) est un concept qui met en relation les notions d’équité, de diversité et d’inclusion (voir la section définitions) et n’est donc pas une simple addition de ces notions. L’articulation des notions d’équité et de diversité permet de penser la diversité à la lumière des discriminations subies par les groupes défavorisés et de leur sous-représentation à tous les niveaux d’une structure organisationnelle et invite à porter un regard critique sur les déséquilibres de pouvoirs et les iniquités toujours présents à l’université.

L’articulation de l’équité, de la diversité et de l’inclusion permet également de penser aux mesures à mettre en œuvre permettant de corriger les iniquités historiques et persistantes et d’inclure pleinement les personnes et la pluralité des expériences, des idées, des visions du monde et des perspectives qui ont historiquement été marginalisées. Les notions d’équité et de diversité, articulées à la notion d’inclusion, invitent également à prendre en compte les éléments liés à la confiance envers l’institution, à l’accessibilité ainsi qu’à la sécurité individuelle et institutionnelle (institution culturellement sensible). La diversité est une résultante de la prise en compte de l’équité et de l’inclusion au sein d’une organisation.

Engagements

Dans cette perspective, l’université entend mettre en place des moyens pour lutter contre les barrières et les discriminations systémiques vécues au sein de ses campus et de ses centres universitaires et qui nuisent à la réalisation du plein potentiel de chaque personne. Pour ce faire, elle entend porter un regard sur ses propres pratiques, et souhaite faire écho à des mouvements sociaux qui portent les enjeux liés à l’EDI lorsqu’ils résonnent avec les valeurs et la mission de l’université. Elle entend ainsi jouer un rôle d’acteur engagé dans son milieu à travers la réalisation de sa mission.

Également, l’Université a pris plusieurs engagements institutionnels en adoptant la Charte Dimensions, les Principes d’Universités Canada en matière d’éducation des Autochtones, les Principes d’Universités Canada en matière d’équité, de diversité et d’inclusion, le Défi 50-30 concernant la gouvernance inclusive ainsi que la Déclaration de San Francisco sur l’évaluation de la recherche (DORA).